19.02.09

Le lettrisme hier, aujourd'hui et demain

Qu'est-ce que le Lettrisme ? Cette question a souvent été posée et de nombreuses réponses furent données depuis plus de soixante ans. Souvent critiqué, il a fait l'objet de nombreuses confusions (volontaires ou non), quand ce n'est pas tout simplement du désintérêt, passant sous silence un pan entier de l'histoire de l'art de la seconde moitié du XXe siècle. Pour lutter contre l'ignorance et le négationnisme culturel, il semble intéressant de mettre en lumière un mouvement resté mystérieux (malgré les efforts de propagation tentés... [Lire la suite]
Posté par Damien Dion à 10:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14.12.08

Les empêchements esthétiques

Avec la polythanasie esthétique, il est possible d'envisager la gêne, l'empêchement du déroulement d'une oeuvre comme oeuvre elle-même. On peut ainsi proposer des empêchements chorégraphiques, poétiques, mimiques, théâtraux (ou autres) où l'artiste-empêcheur vient saboter ou contrecarrer l'interprétation d'une oeuvre scénique quelconque, par tous les moyens à sa disposition. Par ces actes qui, sortis de leur contexte, pourraient être considérés comme vandalistes et chaotiques (à l'instar de n'importe quelle performance néo-dada un... [Lire la suite]
Posté par Damien Dion à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18.06.07

L'Art absentéiste (déterminé et indéterminé)

L'Antimobilisme s'impose comme nouveau prolongement formel ou nouvelle mécanique au sein des différents arts corporels ciselants, infinitésimaux, et supertemporels (ensemble poético-musical, danse, théâtre, mime). Comme dépassement de l'immobilité scénique, je propose l'Art absentéiste, où même la simple présence physique, immobile et silencieuse de l'interprète, est réduite à néant. Dans une oeuvre absentéiste, l'interprète quitte la scène au début de la représentation, laissant aux spectateurs le soin de constater et d'apprécier... [Lire la suite]
Posté par Damien Dion à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18.06.07

La danse intracorporelle (ou Intrachorégraphie)

La danse ciselante lettriste réduit les gestes corporelles chorégraphiques aux seuls mouvements de certaines parties du corps (mouvement des mains, ou du dos etc.), allant vers l'immobilité. La chorégraphie ciselante s'est ainsi arrêté, jusqu'à présent, à la destruction progressive des mouvements corporels externes. En partant du postulat que toute expression corporelle extérieure est réduite à l'immobilité (l'Antimobilisme devient alors, ici, une simple mécanique), je propose, comme nouvel élément chorégraphique les mouvements... [Lire la suite]
Posté par Damien Dion à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18.06.07

L'Antimobilisme

    Après la destruction progressive du mot et de ses agencements dans les poèmes de Mallarmé, Tzara, et Breton, la poésie lettriste propose, dès 1945, comme nouvelle particule, la lettre (le phonème), systématisant et théorisant ainsi une poésie à écouter, au delà des essais chaotiques et anecdotiques des poèmes phonétiques dada. Ainsi, toutes les lettres de l'alphabet, additionnées à diverses expressions sonores (sifflements, claquements de langue, grognements, éternuements, crachats etc.), créent de nouvelles richesses... [Lire la suite]
Posté par Damien Dion à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,