05.09.12

Les yeux ne voient ni les atomes ni les galaxies

Installation sonore présentée dans le cadre de la VIIIe Fête des 0.1, le 12 mai 2012 au 108, à Orléans  « La physique quantique et la cosmologie induisent une représentation complexe et souvent insaisissable de notre monde, depuis les choses les plus infimes jusqu’aux plus étendues. Dans un double élan, l’installation invite le visiteur à développer son acuité sensorielle et intellectuelle, tout en lui refusant, par un jeu de superpositions sonores, le plein accès à des contenus déjà peu appréhendables. Il s’agit ici... [Lire la suite]
Posté par Damien Dion à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14.12.08

Les empêchements esthétiques

Avec la polythanasie esthétique, il est possible d'envisager la gêne, l'empêchement du déroulement d'une oeuvre comme oeuvre elle-même. On peut ainsi proposer des empêchements chorégraphiques, poétiques, mimiques, théâtraux (ou autres) où l'artiste-empêcheur vient saboter ou contrecarrer l'interprétation d'une oeuvre scénique quelconque, par tous les moyens à sa disposition. Par ces actes qui, sortis de leur contexte, pourraient être considérés comme vandalistes et chaotiques (à l'instar de n'importe quelle performance néo-dada un... [Lire la suite]
Posté par Damien Dion à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02.09.08

Neuf éléments inconnus ou : La chimie infinitésimale

2008. Impression sur papier. 29,7 x 21.
Posté par Damien Dion à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
18.06.07

L'Art absentéiste (déterminé et indéterminé)

L'Antimobilisme s'impose comme nouveau prolongement formel ou nouvelle mécanique au sein des différents arts corporels ciselants, infinitésimaux, et supertemporels (ensemble poético-musical, danse, théâtre, mime). Comme dépassement de l'immobilité scénique, je propose l'Art absentéiste, où même la simple présence physique, immobile et silencieuse de l'interprète, est réduite à néant. Dans une oeuvre absentéiste, l'interprète quitte la scène au début de la représentation, laissant aux spectateurs le soin de constater et d'apprécier... [Lire la suite]
Posté par Damien Dion à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18.06.07

La danse intracorporelle (ou Intrachorégraphie)

La danse ciselante lettriste réduit les gestes corporelles chorégraphiques aux seuls mouvements de certaines parties du corps (mouvement des mains, ou du dos etc.), allant vers l'immobilité. La chorégraphie ciselante s'est ainsi arrêté, jusqu'à présent, à la destruction progressive des mouvements corporels externes. En partant du postulat que toute expression corporelle extérieure est réduite à l'immobilité (l'Antimobilisme devient alors, ici, une simple mécanique), je propose, comme nouvel élément chorégraphique les mouvements... [Lire la suite]
Posté par Damien Dion à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18.06.07

L'Antimobilisme

    Après la destruction progressive du mot et de ses agencements dans les poèmes de Mallarmé, Tzara, et Breton, la poésie lettriste propose, dès 1945, comme nouvelle particule, la lettre (le phonème), systématisant et théorisant ainsi une poésie à écouter, au delà des essais chaotiques et anecdotiques des poèmes phonétiques dada. Ainsi, toutes les lettres de l'alphabet, additionnées à diverses expressions sonores (sifflements, claquements de langue, grognements, éternuements, crachats etc.), créent de nouvelles richesses... [Lire la suite]
Posté par Damien Dion à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15.04.07

Toile imaginaire

2007. Post-it collé sur mur. 7,60x12,70cm. Réponse possible à "Oeuvre infinitesimale" de Isidore Isou, qui consistait en une toile vierge signée sur laquelle le public était invité à imaginer toutes les formes inexistantes ou possibles.Ici, en plus des formes, j'invite le public à imaginer aussi la toile, concrètement inexistante.
Posté par Damien Dion à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,