Quelques photos de l'exposition "Lettrisme, vue d'ensemble sur quelques dépassements précis", à la Villa Tamaris Centre d'art, La Seyne-sur-Mer.

P1010022
Le salle supertemporelle de l'exposition, avant le vernissage

P1010054
à gauche, partiellement : Anne-Catherine Caron, Interdit de cracher sur la création, 2006 ; à côté : Micheline Hachette, Traité de rythmes dans l'hypergraphie, 1974 : à droite : Roland Sabatier, (Spectacle) Electrographie, 1963

P1010029
à gauche : Alain Satié, Infinitésimal contrôlé et relancé, 1975 ; à droite : Isidore Isou, Sculpture ratée (plastique poudriste), 1961-1971

P1010045
à gauche : Gabriel Pomerand, Sans-titre, 1951 ; à droite : Isidore Isou, Portrait de Maurice Lemaître (série Amos), 1952 et Le baroque polémique, 1961

P1010018
Jean-Pierre Gillard, Mini démarche en cathédrale, 2010

P1000859
Broutin, Le Désir paradisiaque (un état moment), 2008

P1010047
à gauche : Isidore Isou, La Grande Virginie, 1969 ; plus loin sur le même mur : Virginie Caraven, Légendes indiennes et d'ailleurs, 1990-1991

P1010028
au fond : Woodie Roehmer, Rêve bleu, 1988 ; à droite : Damien Dion, Le Pouvoir de l'inimagination, 2008

P1010033
à gauche : Roland Sabatier, Le cosmos hypergraphique, au-delà de la galaxie gutemberg, contre le village global, 1990-1991 ; à droite : Anne-catherine Caron, Traité de grammaire excoordiste, 2006

P1000935
François Poyet, Polystyles, 1971-1973

P1010052
à gauche : Alain Satié, Portrait de Jean-Paul Belmondo, 1967 ; à droite : Broutin, Les habitants de N.Y..., 1982 ; Isidore Isou, Les Nombres, 1952

P1000920
Roland Sabatier, Pensiez-vous (vraiment) voir un film ?, 1973

P1010106

Détail d'une toile travaillée par les invités du vernissage (salle supertemporelle)